Estimation d’une maison à Dijon


A Dijon, les maisons se vendent sensiblement plus cher que les appartements. Certaines d’entre elles se situent dans des quartiers prisés situés à proximité du centre-ville, comme Montchapet ou Victor-Hugo, une situation qui explique leurs prix élevés. Hors de ces secteurs prestigieux, les tarifs des maisons sont plus abordables. Toujours est-il que les prix de l’immobilier à Dijon sont relativement hauts et que, dans ces conditions, il n’est pas toujours aisé de se faire une idée correcte du marché.


Un cadre de vie « à la bourguignonne »


La capitale des Ducs de Bourgogne bénéficie d’une excellente réputation. Et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord, le nom de la ville est irrémédiablement lié à la gastronomie et à la gourmandise : vins, moutarde, chocolat, cassis… ont marqué de leur empreinte l’histoire de Dijon. Ensuite, elle présente un patrimoine architectural magnifique, fait de maisons Art Nouveau et d’immeubles haussmanniens, notamment dans son centre, entièrement sauvegardé.


Par ailleurs, la capitale de Bourgogne séduit par sa situation géographique idéale et par son réseau de transports en commun particulièrement dense. La présence de trois lignes de TGV et de trois autoroutes facilite tous les déplacements et rapprochent Dijon du reste de l’Est de la France, de la Méditerranée, de Paris ainsi que de la Suisse et de l’Italie. Depuis quelques années, la ville accueille aussi un important réseau de tramway qui contribue également à l’essor des prix de l’immobilier à Dijon.


Combien coûte une maison située à Dijon ?


Estimation maison gratuite immediate

Tous ces avantages attirent les actifs et les familles. Ces dernières ont généralement besoin d’un logement pratique, avec plusieurs pièces bien réparties et, si possible, un jardin ou tout du moins un extérieur. C’est pourquoi les maisons et les pavillons les intéressent particulièrement.


Si vous voulez vendre ou acheter, sachez que l’estimation d’une maison à Dijon tourne autour de 2 200 € le m² en moyenne. Ce chiffre peut grandement varier d’un quartier à l’autre de la ville, l’hyper-centre étant beaucoup plus recherché que des quartiers plus périphériques.

ch be lu ca